• Téléphones importants: Urgences 112  |  Pompiers 118  |  Police 117  |  Ambulance 144  |  Institut de toxicologie (en cas d’empoisonnement) 145

Un lieu sécurisé

L’Espace de Consommation Sécurisé (ECS) est un projet social et de santé destiné aux usager-ère-s de drogues en période de consommation active. Il vise notamment à réduire les risques liés à la consommation de drogues du point de vue sanitaire (risques d’overdoses, risques de transmission de maladies infectieuses, etc.) mais également social (risques d’isolement, risques de rupture avec la famille et/ou les institutions, etc.). L’ECS offre aux usager-ère-s un espace propre et sécurisant, du matériel de consommation stérile et un encadrement professionnel. Il ne s’agit pas d’un lieu à visée médico-thérapeutique. Un espace de consommation n’est ni un lieu de distribution de produits ni de vente de drogues. Les personnes ont par contre la possibilité de consommer les produits achetés illégalement dans des conditions d’hygiène et de dignité plus acceptables qu’une consommation s’effectuant dans des lieux publics.

L’Espace de Consommation Sécurisé est un projet pilote d’une durée de trois ans. Le mandat a été confié par la Municipalité lausannoise à la Fondation ABS qui est en charge de la mise en œuvre. Le Service Social Lausannois et les services de police ainsi que les Agents d’ Accueil et de Sécurité de l’Observatoire de la sécurité accompagneront les différentes étapes du projet. Ce projet pilote fera l’objet d’une évaluation menée par l’Institut Universitaire de Médecine Sociale et Préventive (IUMSP).

Les prestations

- Accueil individualisé dans un espace propre et sécurisant;
- Prestation de consommation sécurisée - 4 places d’injection, 4 places d’inhalation et 1 place de sniff ;
- Supervision permanente de collaborateur-trice-s formés à l’hygiène d’injection, à la prévention des overdoses et à la réanimation ;
- Conseils et encadrement dans une perspective de réduction des risques;
- Échange et distribution de matériel de consommation ;
- Orientation dans le réseau socio-sanitaire ;
- Écoute et soutien psycho-social individualisés.


Horaires

Lundi 12h00 - 19h00
Mardi 12h00 - 19h00
Mercredi 12h00 - 19h00
Jeudi 12h00 - 19h00
Vendredi 12h00 - 19h00
Samedi 12h00 - 19h00
Dimanche 12h00 - 19h00

Questions fréquentes (FAQ)

  • 1. L'Espace de consommation sécurisé (ECS)
Tout ouvrir | Tout fermer
  • 1. Quel est le principe de la réduction des risques ?
     

    La réduction des risques et des dommages est un des quatre piliers de la politique suisse en matière d’addiction. Ces piliers constituent un ensemble de mesures pour une action complète et coordonnée. Les quatre piliers sont définis dans la Loi sur les stupéfiants. Il s’agit de la prévention, de la thérapie et réinsertion, de la réduction des risques et aide à la survie et du contrôle et répression.

    Inscrites dans un dispositif cohérent, les mesures de réduction des risques et des dommages visent à garantir et promouvoir un accès facilité à des prestations d’aide en considérant, de manière pragmatique, la complexité des situations vécues par les usagers de drogues et en considérant par ordre de priorité, les aspects psychosociaux et les aspects de santé. Elles permettent de réduire le nombre de décès prématurés, d’accidents, d’actes de violence, d’overdoses et d’intoxications. En résumé, ces mesures cherchent à limiter les dommages liés à la consommation des drogues pour les personnes concernées et pour la société.

    Voir en plein écran
    Cette réponse vous a-t-elle été utile? Oui(0) / Non(0)
    Vu depuis 120Heures
  • 2. Quelles sont les différentes mesures possibles de réduction des risques ?
     

    La remise de matériel d’injection stérile, pratiquée sous différentes formes depuis une trentaine d’années, a permis de limiter la propagation de maladies telles que le VIH/SIDA ou les hépatites. Sur le plan social, l’offre de prestations d’accueil à bas seuil et l’ensemble des prestations d’aide à la survie (hébergements d’urgence, logements accompagnés, projets de travail comme les jobs à seuils adaptés, présence de travailleurs sociaux de proximité, ...) permettent d’accéder à des personnes marginalisées en rupture avec le réseau de santé et le réseau social mais aussi de répondre aux besoins primaires de sécurité, de lien social, d’alimentation et d’hygiène. Les principes fondamentaux du bas seuil d’accessibilité sont l'absence de dossiers, la garantie de l'anonymat et un accueil non-discriminant pour toute personne consommatrice.

    Par ailleurs des mesures sont aussi proposées dans le milieu festif afin de limiter les risques liés à la consommation récréative d’alcool et de drogues.

    Voir en plein écran
    Cette réponse vous a-t-elle été utile? Oui(0) / Non(0)
    Vu depuis 49Heures
  • 3. Qu’est-ce qu’un espace de consommation sécurisé ?
     

    Un espace de consommation sécurisé offre aux personnes qui vont faire usage de drogues un lieu calme et protégé, du matériel d’inhalation, d’injection ou de sniff propre et à usage unique. En favorisant la réalisation de gestes effectués dans de bonnes conditions d’hygiène, les consommation sont beaucoup moins dangereuses que dans la rue ou dans des lieux privés. Cet espace est encadré par des professionnels des soins et du travail social formés à gérer les situations d’urgences (overdoses, plaies importantes, etc.), mais également par un service de sécurité.

    Voir en plein écran
    Cette réponse vous a-t-elle été utile? Oui(0) / Non(0)
    Vu depuis 62Heures
  • 4. A qui s’adresse l'espace de consommation sécurisé (ECS) ?
     

    L'espace de consommation sécurisé (ECS) s'adresse en priorité aux usagers de drogues en grande précarité, difficiles à atteindre ou traversant une phase de prise de risques élevée. L'ECS, en tant que mesure de réduction des risques ne favorise pas la consommation de drogues, elle limite simplement les dommages liés à la consommation.

    Voir en plein écran
    Cette réponse vous a-t-elle été utile? Oui(0) / Non(0)
    Vu depuis 50Heures
  • 5. Qui finance et gère ce projet d’espace de consommation sécurisé (ECS) ?
     

    Il s'agit d'un projet pilote financé par la Ville de Lausanne et géré par la Fondation ABS (Accueil à Bas Seuil) à Lausanne. L’IUMSP (Institut Universitaire de Médecine Sociale et Préventive) réalisera un rapport d’évaluation intermédiaire après 18 mois de fonctionnement et un rapport final à la fin de la phase pilote de 3 ans, afin de faire le bilan de cette mesure et des différentes adaptations nécessaires en cas de poursuite du projet.

    Les coûts de ce type de mesures constituent un investissement limitant d’autres coûts, comme ceux liés aux urgences médicales et aux impacts des consommations dans l’espace public.

    Voir en plein écran
    Cette réponse vous a-t-elle été utile? Oui(0) / Non(1)
    Vu depuis 52Heures
  • 6. Trouve-t-on des espaces de consommation sécurisés ailleurs en Suisse et dans le monde ?
     

    Toutes les villes suisses d’importance possèdent un ou des espaces de ce type, soit à Bâle, Berne, Bienne, Genève, Lucerne, Schaffhouse, Soleure et Zurich. L’espace de consommation sécurisé de Berne existe depuis 1986 ; il est le premier espace de ce type à avoir vu le jour. On dénombre aujourd'hui près d'une centaine d'espaces de consommation dans de nombreux pays : en Australie, au Canada, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Norvège, au Luxembourg, en Espagne, au Danemark, en France, ou encore en Belgique.

    Voir en plein écran
    Cette réponse vous a-t-elle été utile? Oui(0) / Non(0)
    Vu depuis 51Heures
  • 7. Que pensent les professionnels de ce projet d’espace de consommation sécurisé (ECS) ?
     

    En tant que mesure de réduction des risques, un espace de consommation sécurisé fait l’objet d’un consensus très large depuis des années parmi les professionnels de la santé, du social et du domaine des addictions. Il est reconnu qu’un ECS est une prestation complémentaire à la remise de matériel et il permet d’accompagner les usagers dans l’activité même de consommation au plus près de leurs besoins. L’ECS favorise par ailleurs la communication autour des risques et et de leur réduction.

    Voir en plein écran
    Cette réponse vous a-t-elle été utile? Oui(1) / Non(1)
    Vu depuis 51Heures
  • 8. Quels sont les drogues consommées dans les espaces de consommation sécurisés (ECS) en Suisse ?
     

    Selon une étude de 2017 menée dans des ECS, les principales substances consommées sont la cocaïne et l’héroïne par inhalation, par injection et par sniff. Durant les douze jours observés, 12'707 personnes ont été interrogées et 32'027 consommations ont été prises en compte. Dans une moindre mesure, d’autres stimulants (méthamphétamines, Crystal méth) mais aussi des médications détournées (benzodiazépine, méthadone, buprénorphine, etc.) y sont consommés.

    Voir en plein écran
    Cette réponse vous a-t-elle été utile? Oui(0) / Non(0)
    Vu depuis 58Heures
  • 9. Quels sont les avantages d’un espace de consommation sécurisé (ECS) pour les personnes concernées ?
     

    La fréquentation par les usagers d’un ECS limite les différents risques liés à la consommation de drogues. Les personnes concernées restent en meilleure santé ce qui leur permet d’envisager les traitements possibles et de les entreprendre. Dans ce sens un ECS permet d'établir un lien social avec les usagers au travers de discussions, de conseils ou de soins.

    Voir en plein écran
    Cette réponse vous a-t-elle été utile? Oui(0) / Non(0)
    Vu depuis 57Heures
  • 10. Quels sont les avantages d’un espace de consommation sécurisé (ECS) pour la population ?
     

    Un ECS permet de limiter la consommation de drogues dans l’espace public et les nuisances induites. Le sentiment d’insécurité de la population s’en trouve réduit.
    Les prestations d’accueil et d’aide à la survie favorisent par ailleurs la responsabilisation des usagers de drogues vis-à-vis de leurs comportements sur l’extérieur, entre autres sur l’abandon de matériel usager dans l’espace publique.

    Voir en plein écran
    Cette réponse vous a-t-elle été utile? Oui(0) / Non(0)
    Vu depuis 50Heures

Quelques images

Articles en lien

ECS : un mois de fonctionnement déjà et des résultats encourageants

L’Espace de consommation Sécurisé (ECS) est ouvert depuis un peu plus d’un mois maintenant. L’occasion pour nous de dresser un premier état des lieux en quelques chiffres. Mais aussi de nous réjouir de résultats prometteurs avec une fréquentation en hausse continue et la venue d’usagers nouveaux qui n’étaient pas connus pour fréquenter la Terrasse ou […]

Revue de presse

Suite à la conférence de presse du 28 septembre, voici quelques articles dans la presse: